Favoriser la réussite de son entreprise du bâtiment

Quelque soit le corps de métier du bâtiment auquel l'entrepreneur appartient, la réussite de son entreprise nécessite qu'il se focalise sur 4 grands axes :

L’axe de gestion :

L'entrepreneur doit  être capable de :

  • comprendre les données comptables de son entreprise,
  • les analyser,
  • contrôler les coûts, ratios et écarts,
  • gérer son budget
  • et, notamment en fonction de celui-ci, de faire des choix en termes d’investissements, de marketing et de gestion du personnel.
L’axe de management :

Lorsqu'il a des salariés, l'entrepreneur doit se donner les moyens de se constituer une équipe solide, fiable et fidèle.

Il doit être capable de :

  • se charger du recrutement du personnel,
  • établir les contrats de travail,
  • gérer – ou du moins comprendre – les bulletins de paie.

Face aux évolutions techniques, technologiques et des différentes normes, il doit se tenir informé de façon continue et savoir diffuser les informations et la formation à ses salariés.

L’axe de la commercialisation :

l'entrepreneur du bâtiment doit s'adapter aux goûts de sa clientèle et être soucieux de la qualité des matériaux et de son intervention.

Une bonne connaissance des techniques et équipements nouveaux, des conseils éclairés, la capacité de s'adapter aux goûts et souhaits de ses clients, une tenue de chantier et de planning rigoureuse sont autant d'éléments qui renforceront sa bonne réputation.

L’axe du contrôle :

Elément important dans l'activité, l'entrepreneur doit savoir contrôler l’application des règles de sécurité (rigoureuses) ainsi que la réglementation commune ou particulière à chaque corps de métier (par exemple, la réglementation en matière de collecte et de traitement des déchets).

Face aux dysfonctionnements, il doit savoir les analyser et les traiter rapidement.

 

Retour au sommaire